Nouvelle activité, reliure et recyclage de livre.

Bonjour, vous! Comment allez-vous?

J’ai aujourd’hui des petites choses à vous raconter, prenez un café, un thé, et installez vous!

Reliure et carnets, Junk paper etc…

Cela va faire environ un an que ça me trotte dans la tête: J’ai toujours tenue des carnets depuis aussi loin que remonte ma passion pour le dessin, les livres, le papier.

Devant la baisse de créativité en dessin de ces dernières années, lié aux problèmes de santé et à la fatigue associée, je cherchais un peu un plan de secours, un nouveau domaine dans lequel m’épanouir.

C’est en découvrant la grande tendance des Junk Journaux des USA que l’idée à commencé à germer.

Je ne sais pas encore ou je vais avec cette histoire, mais j’ai envie de développer cela, et d’en faire une activité auxiliaire. Qui se mêlera sans doute avec la première. J’ai tout à apprendre, du matériel à trouver (actuellement: une presse en prio).

Mes premiers essais, m’ont l’air plutôt ok. Maintenant il Ya tout le concept à développer et une maîtrise à acquérir (D’où le fait que je suis assez discrète la dessus pour l’instant…)

Pour le moment, l’idée est de recycler les livres trop abimés que je trouve dans les boîtes à livre de ma ville. (Je ne compte pas détruire un livre en bon état juste pour sa couverture par exemple).

Exception cependant pour les deux prototypes que je vous montre ici, au dessus, un livre pro URSS douteux et dépassé que je trouvais assez curieux pour en faire un Junk journal, et le deuxième, un petit livre en espagnol sur la signification des fleurs dont je voulais me débarrasser depuis longtemps. Mon conjoint voulait que je lui fasse un carnet à dessin avec du papier de recup, dont voilà le résultat.

Et vu qu’entre le début de ce billet (que je met littéralement des plombes à écrire, allez savoir pourquoi)
Un nouveau prototype plus axé « Junk journal est arrivé » . Cette fois-ci avec du papier croquis vieilli au café.


Pour le moment je respecte les couvertures en l’état, mais avec l’expérience il n’est pas impossible que je fasse des carnets de 0, ou que je transforme de la papeterie neuve trouvé à droite à gauche.

J’espère que ce petit projet vous intéresse dans tout les cas, je vais probablement au début travailler au feeling, puis quand je serais plus en confiance je proposerais de la personnalisation (type de papier, reliure, choix de la couverture dans le stock du moment etc…)

Cet été je vais donc faire tranquillement du stock, et préparer le shop pour la rentrée vers septembre.

J’ai aussi un autre projet un peu plus artistique et « prestige » (concernant le budget), mais qui me motive de fou, donc restez dans le coin et surtout surtout, n’hésitez pas à me suivre sur les réseaux et à vous inscrire sur le blog pour recevoir les news par mail!

« see you space, cowboy! »

Publié par Emy

mad illustrator.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :